Auteur : Etienne Ghys

0

L’angoisse

  Le 15 janvier 2009 à 17:03:48, un message électronique de Bertrand (sujet anodin : « Trans. : relations moyennables ») se glisse dans le flot des mails quotidiens. À l’ouverture du message, c’est l’angoisse : Bertrand vient de trouver une erreur dans une note aux Comptes Rendus de l’Académie des Sciences que j’ai écrite avec un ami, il y a… vingt-quatre ans,...

0

L’affaire Dreyfus et l’Académie des sciences

  L’Affaire Dreyfus a déchiré la France ! Symbole de l’erreur judiciaire, de l’antisémitisme, du nationalisme, de la volonté de revanche sur les Allemands, de la raison d’État, de la grande muette : les militaires n’avaient pas le droit de vote pendant la troisième République. On ignore souvent que trois mathématiciens prestigieux de l’Académie des sciences ont joué un rôle décisif (et...

0

Une erreur de calcul à l’origine d’un mariage !

Voyage au centre de la Terre, Le Tour du monde en quatre-vingt jours, Vingt Mille Lieues sous les mers, De la Terre à la Lune, Autour de la Lune… Bien sûr, il s’agit de quelques romans de Jules Verne, parmi tant d’autres. Mais connaissez-vous le roman de Jules Verne intitulé Sans dessus dessous ?

0

L’Académie des sciences, l’Institut, et les femmes, en 1911

  L’assemblée générale de l’Institut de France fut rarement aussi bruyante que le 4 janvier 1911. On entendit par exemple le géographe et économiste Levasseur, administrateur du Collège de France, s’écrier dans un brouhaha général « Voulez-vous donc un Institut bisexuel ! ».

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search